Comment séduire les moteurs de recherche

search-enginesCes moteurs sont l’une des composantes maitresses de l’Internet. Ce sont d’abord des applications informatiques, des espèces de robots si on préfère, qui ont pour rôle de parcourir la toile pour identifier les pages qui répondent aux critères reçus des internautes. Mais alors, si ce sont des machines, il suffit de connaitre leur mode de fonctionnement pour remporter toujours la première place ! Le hic est que les administrateurs de ces moteurs ne divulguent pas les « algorithmes », ou les opérations et les instructions qui font fonctionner ces applications. Finalement, pour quelqu’un de l’extérieur, un moteur de recherche est aussi capricieux qu’une belle femme, qu’il se doit de séduire.

D’abord, le site ne doit pas être amorphe. Le contenu doit changer régulièrement. Un bon webmestre s’efforce continuellement de mettre de jour le site qu’il administre, car un contenu frais est de nature à attirer les moteurs de recherche.

Ensuite viennent les mots-clés. Sur ce point, les spécialistes sont partagés. Certains sont pour la quantité et d’autres pour la qualité. La quantité équivaut à une longue liste qui permet de brasser large, quitte à attirer des visiteurs qui risquent de quitter le site rapidement, parce qu’il ne correspond pas précisément à leurs attentes.

Par contre, la qualité consiste à choisir des mots-clés précis. Ce faisant, la formule va cibler une catégorie limitée d’internautes, ce qui va se traduire par un trafic moindre, mais de chances plus sérieuses de retenir les visiteurs et d’aboutir à des transactions fructueuses.

Dans l’étape suivante, il s’agit de travailler le contenu lui-même. Il faudra par exemple normaliser les titres et les sous-titres des pages en utilisant les balises HTML appropriées comme la balise h1 ou h2. Le titre doit être aussi attrayant et correctement rédigé, car comme à l’école, les moteurs de recherche ont horreur des fautes d’orthographe et de grammaire.

Ce n’est qu’un petit aperçu de ce qu’il faut faire, mais il ne faut pas oublier que ces techniques nécessitent un travail assidu et régulier.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *